Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Flag
Logo, Leisure Activities, Person
Flag

3 façons dont les algorithmes intelligents améliorent la sécurité des bâtiments

High Rise, City, Urban

À la suite d’une crise, d’une pandémie, d’une série notoire de cyberattaques et de la nature évolutive des menaces modernes, les personnes de toutes les sphères – privées, publiques ou commerciales n’ont jamais été autant investies dans la sécurité.

Selon Gartner, d’ici 2021, les dépenses mondiales en matière de sécurité et de gestion des risques devraient augmenter de 12 %, pour atteindre un montant de 150 milliards de dollars.

Le développement des technologies et des innovations, qui rendent la sécurité et la gestion des risques beaucoup plus à l’abri aux menaces, est le moteur de cette croissance. Notre conscience collective croissante de la cybersécurité y contribue également. La sécurité physique décrite comme la protection contre les actions et les événements susceptibles de causer des pertes ou des dommages graves au sein d’un bâtiment reste tout aussi cruciale.

Aucun pare-feu ou logiciel antivirus ne peut assurer une protection contre une multitude de risques liés à la sécurité physique, tels qu’un incendie, une catastrophe naturelle, un cambriolage, le vandalisme ou le terrorisme.

Sécurité axée sur les données grâce à des algorithmes intelligents

Heureusement, le processus de digitalisation ainsi que les innovations atténuent les risques de sécurité physique plus efficacement. La sécurité basée sur les données aide les établissements à découvrir des modèles cachés de données et à réagir par des contre-mesures.

Ce potentiel est exploité par des algorithmes intelligents : ils passent au crible les masses de données collectées par l’outil de sécurité auquel ils sont intégrés généralement à l’aide de la robotique, de l’IA ou des technologies IoT en exécutent des décisions basées sur les données pour une sécurité maximale.

Comme les consommateurs peuvent tirer le meilleur parti de leurs investissements grâce à une pléthore de ces nouveaux outils axés sur les données, ils sont en mesure d’apporter des changements audacieux aux approches et aux méthodologies de la sécurité des bâtiments.

Les besoins en matière de sécurité deviennent de plus en plus complexes, voici un aperçu des trois principales façons pour améliorer la sécurité des bâtiments en 2021.

1. Perception multidimensionnelle

Fini l’époque où la sécurité des bâtiments reposait sur une paire d’yeux humains, peu importe la diligence dont ils font preuve. En outre, les risques de sécurité ne sont pas seulement ceux qui peuvent être perçus visuellement. Tout ce qui peut affecter la vie quotidienne dans un bâtiment notamment l’humidité, la température ou la pression du gaz peut également avoir des répercussions sur la sécurité.

Grâce à la digitalisation, à des sensibilités ultraviolettes (UV) innovantes et à des algorithmes intelligents, les systèmes de sécurité basés sur les données peuvent utiliser plusieurs capteurs et améliorer les capacités de détection des caméras vidéo.

Ces systèmes sont également capables de détecter tout mouvement à différentes distances avec une précision bien supérieure. Les fonctions radar intégrées peuvent percevoir, détecter et suivre le mouvement d’objets jusqu’à 100 mètres de distance.

2. Technologies de vidéo intelligente

Dans le monde post-pandémique, les technologies vidéo intelligentes peuvent apporter une valeur ajoutée considérable en aidant les entreprises à assurer la sécurité de leurs employés et de leurs clients et en facilitant le retour au travail.

Grâce à l’IA, les caméras de surveillance modernes peuvent surveiller n’importe quel endroit à l’intérieur ou à l’extérieur d’un bâtiment à fort trafic humain. Il est ainsi beaucoup plus facile pour les gestionnaires de bâtiments d’adhérer aux protocoles de sécurité. Il peut s’agir de procédures vitales mais simples, telles que le maintien d’une distance physique appropriée, le contrôle du port de masques, et la mise en place de contrôles de température à l’entrée.

Ainsi, les employés ou les visiteurs peuvent éviter tout contact physique non essentiel. Ils peuvent profiter de l’adaptation croissante des systèmes d’entrée sans contact, qui sont facilités par la reconnaissance faciale ou biométrique, l’accès mobile via une application spécialisée, ou les codes NFC et QR.

3. Robots de sécurité physique

À partir de 2021, les robots de sécurité physique pourraient progressivement devenir aussi omniprésents qu’une sonnette. On les voit déjà dans de nombreux lieux publics comme les centres commerciaux, les bureaux, les aéroports ou les hôtels. Ce n’est pas irréaliste de s’attendre à ce qu’ils soient plus présents dans la vie quotidienne dans une décennie, surtout si l’on tient compte de la croissance globale du secteur de la robotique.

Si Les possibilités offertes par les technologies robotiques dans le domaine de la sécurité des bâtiments sont illimitées, les robots effectuent actuellement des tâches telles que la surveillance, les patrouilles, la détection de toute irrégularité et la transmission de tout message ou information nécessaire aux gardes.

En outre, ils peuvent détecter les portes ouvertes ou les visiteurs non autorisés. Ils aident également les gestionnaires d’installations dans les tâches d’entretien de routine en les informant de problèmes tels qu’une fuite d’eau ou un dysfonctionnement technologique. Ils peuvent aussi rappeler gentiment les règles de l’établissement, par exemple « veuillez garder le parc propre ».

Que signifie tout cela pour les professionnels de la sécurité ?

L’évolution des besoins et des technologies de sécurité va de pair avec la croissance imparable de la demande pour les produits les plus fiables. Ainsi, il ne fait aucun doute que les systèmes de sécurité axés sur les données et intégrant des technologies telles que la robotique, l’IA ou la reconnaissance biométrique seront l’avenir de la sécurité des bâtiments.

Le passage de l’humble clé mécanique à une sécurité basée sur les données et alimentée par l’IA n’est pas un parcours simple à réaliser en peu de temps. Aussi gratifiante qu’elle puisse être, cette évolution exige une vision et un leadership à long terme.

Cependant, pour ceux qui sont dans le bon état d’esprit, l’exploitation des technologies dans la sécurité des bâtiments en 2021 et est susceptible d’améliorer les opportunités commerciales et de distinguer les entreprises de la concurrence.

Articles connexes

Ces dix dernières années, le bâtiment intelligent s’est largement imposé au sein des bureaux d’études : les solutions connectées et....