Catégories: Architecture

Les nouveaux Champs-Élysées

Avenue des Champs Elysées

Les Champs-Élysées, l’avenue emblématique qui s’étend sur environ deux kilomètres au cœur de Paris, est souvent considérée comme la plus belle avenue du monde. Depuis son achèvement au XVIIe siècle, cette élégante avenue a séduit les badauds et touristes attirant jusqu’à 300 000 visiteurs par jour.

“"Nous voulons que les Champs-Élysées restent un centre d'attraction mondial. Nous voulons que les touristes continuent à venir. Mais nous souhaitons que les Parisiens qui venaient ici il y a 100 ans reviennent" !”

Le succès des Champs-Élysées en tant qu’icône a évidemment apporté son lot d’inconvénients. En effet, des millions de visiteurs chaque mois et un fort trafic sur l’avenue ont estompé le glamour intemporel de celle-ci. Ainsi, aujourd’hui encore, de nombreux Parisiens admettent ne pas visiter les Champs-Élysées. Les raisons : une pollution omniprésente et des routes encombrées qui étouffent son charme et sa beauté d’origine.

Ainsi, les Champs-Élysées ont inspiré l’art, les livres et les mouvements sociaux ; des peintures impressionnistes les plus aimées aux œuvres littéraires centenaires comme les romans de Marcel Proust. Cependant, avec ses tensions et ses problèmes permanents, les Champs-Élysées peuvent-ils encore inspirer la prochaine génération ?

C’est précisément l’objectif du plan de rénovations ambitieux ; qui vise à donner un nouveau visage à cette avenue mondialement connue.

Faire revivre la gloire des Champs-Élysées

Pour ce faire, les responsables de la communauté parisienne ont dévoilé un plan de 250 millions d’€ pour réaliser des travaux de rénovations. Ils veulent ainsi rendre l’avenue plus « écologique, agréable et lui rendre son esprit originel « . Comme l’a écrit l’architecte Philippe Chiambaretta, dont le cabinet PCA-Stream a élaboré les plans.

En effet, M. Chiambaretta estime que l’avenue est depuis longtemps en proie à « la pollution, au fort trafic routier, au tourisme et au consumérisme ».

C’est ainsi : elle a été conçue pour le peuple et ne devrait pas être une simple avenue de luxe !

Philippe Chiambaretta, architecte et fondateur de PCA-Stream

En effet, de nombreux habitants considèrent les Champs-Élysées uniquement comme une rue commerçante haut de gamme. Malgré la position centrale de l’avenue dans l’identité et la culture françaises. C’est pourquoi, les plans de revalorisation des Champs-Élysées comprennent la réduction de moitié de la circulation et l’augmentation des voies piétonnes grâce à des tunnels d’arbres spécialement conçus. Ainsi, le plan encourage une utilisation plus « esthétique » des centaines d’espaces commerciaux de l’avenue, telles que les terrasses.

Mais quelle est la stratégie de PCA-Stream pour faire passer les Champs-Élysées du paradis des chaînes de magasins à un glorieux havre de paix urbain ? Elle consiste à marier les technologies architecturales modernes aux détails Art déco. Avec l’utilisation de losanges ou de hautes verrières à motifs géométriques par exempe. Des jardins suspendus, avec des touches rustiques comme des prairies fleuries, des parterres de plantes aromatiques méditerranéennes et de grands arbustes sont également prévus.

Collaboration publique et privée pour un paradis piétonnier

Même si les propositions des entreprises privées de collaborer avec la municipalité de Paris sont à un stade précoce ; Jean-Noël Reinhardt, président du comité des Champs-Élysées, estime que les entreprises privées compléteront les efforts publics ! Mais elles en bénéficieront également en retour.

Nous travaillons ici tous les jours et nous savons donc que nous devons changer profondément les choses. Nous ne pouvons pas simplement dire que c’est de la responsabilité des pouvoirs publics.

Jean-Noël Reinhardt, président du comité des Champs-Élysées

Ainsi, les Champs-Élysées font référence au paradis en grec ancien. Il est important redonner l’image d’une capitale durable et exemplaire d’ici les Jeux olympiques de Paris en 2024. C’est pourquoi, les autorités s’emploient à redonner à l’avenue son esprit originel.

Actuellement, environ 5 % des visiteurs des Champs-Élysées sont des Parisiens. Mais avec les améliorations envisagées, la situation pourrait évoluer. Nous voulons que les Champs-Élysées restent un centre d’attraction mondial. Que les touristes continuent à venir. Mais nous souhaitons que les Parisiens qui venaient ici il y a 100 ans reviennent ! », a ajouté M. Reinhardt.

Michael Nakache

Michael Nakache

Michael est un chargé de prescription au sein de dormakaba France. Fort de ses 18 ans d'expérience dans ce domaine, il assiste et accompagne de nombreux architectes et notamment de grands cabinets d'architecture Parisiens sur des projets significatifs en France mais également à l'étranger.