Catégories : Technologie

NFC : les 6 questions les plus fréquemment posées

Visuel de l’émoticône NFC

Les technologies de communication en champ proche (NFC) sont apparues en 1983. Cependant, ce n’est qu’en 2006 que Nokia a introduit le premier téléphone mobile compatible NFC. Prochainement, la NFC sera omniprésente dans de nombreux autres modèles de téléphones portables et d’appareils électroniques.

Alors que les experts de divers domaines sont de plus en plus conscients du potentiel des communications et des transactions sécurisées, les technologies NFC enregistrent une croissance étonnante. D’ici 2025, ce marché mondial devrait atteindre 35 milliards de dollars. Depuis peu, un facteur qui a contribué à cette croissance est la demande de technologies sans contact. Cette dernière étant suscitée par la sensibilité accrue à l’hygiène des mains due à la COVID-19.

Mais qu’est-ce qui fait que les technologies NFC perturbent de manière si unique tant d’industries – en particulier les technologies d’accès et de sécurité ? Ce guide de la communication en champ proche répond aux six principales questions sur cette technologie révolutionnaire et ses utilisations quotidiennes.

1. Qu’est-ce que la communication en champ proche ?

La communication en champ proche est plus connue comme la technologie à l’origine des outils de paiement sans contact tels que Android Pay ou Apple Pay.

La NFC est une méthode de transfert de données sans fil qui détecte et permet ensuite à la technologie de communiquer sans connexion Internet. Cette proximité est généralement de quatre centimètres, même si des distances comme 10 centimètres sont également possibles.

En tant que technologie de communication sans contact, le champ NFC utilise une radiofréquence de 13,56 MHz et est basé sur la norme ISO14443 ou ISO15693.

2. Comment fonctionne la NFC ?

Comme le dit Tech Radar, le NFC fonctionne de manière simple, rapide et “automatique”. Comme elle exploite la vieille invention de la radiofréquence par le biais de puces, la NFC ne nécessite pas de code d’appariement ni de lien. Le rapprochement de deux appareils équipés de puces active l’induction magnétique. C’est aussi le cas des cartes d’accès qui permettent de déverrouiller certaines portes.

Bien que tout objet doté d’une puce NFC puisse être utilisé pour déclencher cette induction magnétique, les outils NFC les plus courants sont généralement les téléphones portables. Comme le NFC est normalisé dans le monde entier, il peut être largement utilisé dans tous les domaines de la vie qui dépendent de l’échange de données. Pourtant, chaque puce NFC possède un numéro d’identification unique au monde. Cela rend chaque produit unique, traçable et original.

3. La communication en champ proche est-elle sécurisée ?

De nombreux experts en sécurité estiment que la NFC est l’une des méthodes les plus sûres d’accès et d’échange de données. Bien qu’elle n’exige pas de mot de passe, la NFC protège les transactions contre les pirates informatiques grâce à sa courte portée. Il est presque impossible de pirater une fréquence radio centralisée à une distance aussi courte.

Un autre avantage de la NFC en matière de sécurité est qu’elle peut soulager les utilisateurs. En effet, une seule puce NFC peut combiner de nombreux objets lourds comme la maison, le bureau, les clés de voiture et les cartes de crédit. De plus, elle élimine également la nécessité de mémoriser des mots de passe complexes. Ainsi, les utilisateurs sont beaucoup moins susceptibles de perdre des clés, de l’argent ou de se souvenir de leurs codes d’accès.

Non seulement elles remanient radicalement l’expérience de l’utilisateur, mais elles contribuent également à la sécurité générale.

4. En quoi cette méthode diffère-t-elle des autres méthodes sans contact ?

La NFC est loin d’être la seule méthode de communication sans contact entre deux appareils. Pourtant, elle fait partie des techniques les plus sûres et les plus pratiques par rapport à celles comme les codes QR ou le Bluetooth.

Les puces NFC fonctionnent avec de faibles quantités d’énergie et en utilisent encore moins. Par conséquent, la communication en champ proche est nettement plus efficace que d’autres méthodes de communication sans fil comme Bluetooth. Cependant, cette dernière est également plus performante.

Cette technologie est une solution plus globale qui comporte trois modes. En effet, il peut émuler une carte ou agir comme un lecteur pour une autre puce NFC. De plus, il peut également transférer entre deux champs NFC comme le Bluetooth.

Contrairement à un code QR, la technologie NFC utilise des appareils mobiles tels que les téléphones portables, les tablettes et les ordinateurs portables pour échanger des données. Une puce NFC peut également rendre n’importe quel appareil intelligent ; ainsi, elle permet de connecter ce qui n’est pas connecté.

5. Quelles sont les applications de la communication en champ proche ?

La communication en champ proche est interopérable, ce qui signifie qu’elle a la capacité unique de faire communiquer des appareils de tous les jours avec des téléphones ou des ordinateurs et entre eux. Et ainsi ouvrir un monde de possibilités pour d’innombrables applications quotidiennes impliquant l’utilisation sûre et pratique de la NFC.

En plus de faciliter l’IdO, les paiements mobiles et les maisons intelligentes, cette technologie est de plus en plus courante dans les secteurs de l’hôtellerie. Mais aussi de la médecine, des biens de consommation, de la logistique, du marketing et de l’automobile.

Par exemple, selon les experts en matière d’accès et de sécurité, l’accès mobile facilité par la NFC pourrait réduire considérablement la dépendance aux clés et aux badges. En effet, dans de nombreuses régions du monde, les outils NFC rendent les billets de concert ou les jetons de transport public sans intérêt.

Dans les hôpitaux, la communication en champ proche rend l’accès physique et digitale des patients plus sûr, fournit des mises à jour en temps réel et facilite la surveillance des installations.

6. À quoi ressemblera l’avenir ?

Depuis leur première utilisation dans les téléphones portables en 2006, les capacités de la NFC se sont considérablement améliorées et ne cessent de s’accélérer. À l’avenir, il ne fait aucun doute que la NFC continuera à faciliter l’exécution d’un large éventail de tâches digitalisées. Ce qui se traduira par une amélioration de l’expérience client. En outre, les experts pensent que les masses utiliseront l’échange de données NFC comme méthode privilégiée pour obtenir des informations accessibles au public à partir d’objets physiques. La communication en champ proche est la connectivité ultime, sans doute l’aspect le plus crucial de la plupart des interactions quotidiennes et des entreprises. Ainsi, de la sécurité au secteur de la consommation, elle est prête à perturber toute industrie qui dépend de la connectivité.

Aina Kämper

Aina Kämper

Aina Kämper est chef de projet marketing au sein de l'équipe de communication marketing AS DACH & EMEA de dormakaba. Elle est responsable des activitésdes lancements de produits pour Entrance Systems. Il est particulièrement important pour elle que les différentes typologies de clients soient au centre de toutes les activités de marketing.