Catégories : Sécurité

Sécurité sur les campus : 3 éléments essentiels que chaque campus doit privilégier

Université

Une révolution éducative mondiale est en train de se produire. Les taux de fréquentation des universités explosent à un rythme effréné. D’ici 2040, il y aura environ 600 millions d’étudiants dans le monde inscrits à l’université. Contre environ 216 millions en 2016. Même en tenant compte de l’évolution de la population, cela se traduit par une croissance de 200% du nombre d’étudiants.

De nombreuses études explorent « l’effet université ». En effet, les universités stimulent la croissance économique, l’innovation, le capital humain et la productivité. Et et elles sont également bonnes pour la démocratie.

Les échanges et interactions qui ont lieu sur ces campus pourraient déclencher les innovations qui aideront l’humanité à se propulser. Toutefois, lorsque les campus universitaires sont des écosystèmes aussi fréquentés, ils présentent également des besoins complexes en matière de sécurité pour garantir le bien-être de l’ensemble du personnel et des étudiants.

Les priorités suivantes en matière de sécurité sur les campus peuvent aider tous les établissements d’enseignement supérieur. Notamment à maximiser leur potentiel en minimisant les risques quotidiens de la vie sur le campus.

Une éducation à l’épreuve du feu

De la cuisine aux expériences dans un laboratoire de chimie, beaucoup de choses peuvent se produire pour déclencher un incendie. Une fois déclenché, il peut falloir moins de cinq minutes pour qu’un incendie engloutisse un bâtiment entier. En particulier dans les parties du campus telles que les dortoirs et les amphithéâtres, où de grandes foules restent sous un même toit, les flammes peuvent rapidement se transformer en tragédie.

Bien que les réglementations locales et régionales en matière de sécurité incendie diffèrent. Elles confèrent cependant aux établissements d’enseignement la responsabilité de mettre en place des systèmes efficaces de prévention et de protection contre les incendies qui soient également accessibles aux personnes handicapées. Le non-respect de ces règles peut avoir de graves conséquences juridiques et humaines.

Les établissements d’enseignement doivent donc prendre toutes les mesures nécessaires pour lutter contre les risques d’incendie. Les systèmes d’alarme incendie et d’extinction automatique font partie intégrante de l’infrastructure des campus. Si les flammes sont suffisamment importantes pour se propager d’une pièce à l’autre, les « portes coupe-feu », qui sont des portes ayant un degré de résistance au feu, peuvent ralentir ce processus de propagation.

En outre, les dispositifs anti-panique, les serrures de sécurité et les systèmes de sortie de secours doivent être correctement spécifiés et entretenus pour garantir le plus haut niveau de sécurité.

Prévenir le vol avant qu’il ne se produise

campus

La moitié des crimes commis sur les campus sont des vols. Ce qui en fait l’activité criminelle la plus courante dans les établissements d’enseignement. Qu’il s’agisse d’ordinateurs, d’appareils intelligents ou même de robots, les étudiants de l’ère de l’information arrivent souvent sur le campus avec des objets coûteux. La plupart des vols commis sur le campus visent ces appareils électroniques. Outre le fardeau financier et émotionnel, le vol d’un seul objet peut nuire considérablement aux progrès scolaires d’un étudiant.

Cependant, certaines technologies d’accès et de sécurité peuvent réduire considérablement les risques de vol sur le campus. Par exemple, les serrures équipées d’une carte d’ accès sans contact. Ou avec technologie d’identification par radiofréquence permettent aux gestionnaires d’installations de limiter l’accès aux résidences universitaires. Ces entrées garantissent que seuls les étudiants individuels peuvent accéder à leurs espaces de vie désignés. Réduisant ainsi de nombreux risques pour la sécurité personnelle, y compris le vol.

Certains de ces systèmes d’entrée disposent également d’une fonction de vérification complète. Grâce à cette fonction, les gestionnaires de l’établissement peuvent retracer l’utilisation des serrures, ce qui permet aux étudiants et au personnel d’avoir l’esprit tranquille.

Garder les intrus à l’extérieur

Les établissements d’enseignement confrontés à des menaces criminelles dans leur voisinage peuvent bénéficier de la sécurité supplémentaire d’un système d’entrée capable de faciliter un verrouillage rapide. Les solutions de plus en plus populaires pour répondre à ce besoin sont les serrures dotées d’une « fonction intrusion« , qui sécurisent les salles de classe de manière sûre et fiable en cas d’urgence.

Lorsqu’une porte dispose d’une serrure anti-intrusion, la poignée à l’intérieur de la pièce tourne librement, sans aucun mouvement visible de l’extérieur. Lorsque chaque seconde compte, le personnel peut verrouiller la garniture extérieure sans sortir de la salle de classe. Cependant, l’intérieur restera toujours déverrouillé pour permettre aux occupants de quitter la pièce à tout moment.

Alors que la plupart des serrures anti-intrusion sont mécaniques, l’évolution des technologies de contrôle d’accès permet d’introduire des systèmes plus intelligents dotés de fonctions numériques. La possibilité de contrôler l’accès et de verrouiller une école à l’aide d’un bouton ou d’un smartphone permet de gagner du temps quand cela compte le plus. En outre, de nombreux utilisateurs choisissent d’ajouter aux serrures anti-intrusion des mesures de sécurité supplémentaires, telles que des portes pare-balles , des dispositifs de barricade ou du matériel anti-panique.

Des environnements d’apprentissage sûrs grâce à des solutions d’accès intelligentes

L’éducation est l’un des catalyseurs les plus fondamentaux de la croissance économique durable, de l’autonomisation et de la prospérité mondiales. Par conséquent, « assurer une éducation de qualité inclusive et équitable et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie pour tous » est également une priorité absolue des objectifs de développement durable des Nations unies.

Les universités, et leurs campus, offrent d’innombrables avantages pour atteindre ces objectifs au niveau local et international. L’appétit mondial pour l’enseignement supérieur est en hausse. Par conséquent, la sécurité des campus peut renforcer les implications profondes de ces nouveaux objectifs.

Sandrine Demas

Sandrine Demas

Sandrine est responsable de la communication chez dormakaba France. Forte de ses 21 ans d'expérience, elle dirige le blog français et est responsable du contenu, de l'édition mais aussi de son développement stratégique.