Catégories : Technologie

Comment les outils digitaux simplifient la planification des accès

Numérisation

Lorsque l’on parle du « BIM », on pense souvent à la représentation tridimensionnelle de produits dans un format numérique (maquettes 3D ou numériques). Mais le BIM c’est plus que cela ! Avec le BIM, les architectes et les planificateurs peuvent gérer tout type d’informations liées à la planification des bâtiments et aux processus de conception et de représentation, rendant ainsi les données disponibles au moment opportun et dans le bon format. Le secteur de la construction a reconnu que cette compilation des informations dans un seul système (Common Data Environment – CDE) offre des avantages indéniables dans la conception des bâtiments ; la planification devient plus facile et le processus de construction plus efficace. C’est pourquoi de plus en plus de fournisseurs de logiciels BIM étendent la portée de leurs services pour y inclure la gestion de l’information et permettre ainsi une planification intelligente.

La planification des solutions d’accès bénéficie particulièrement de cette innovation, car la combinaison des exigences fonctionnelles, des normes et directives en vigueur ainsi que la multitide de produits utilisés rend le processus de planification des accès et des portes très complexe. Plus le projet est important et plus les parties concernées sont nombreuses et plus il devient complexe. 

La base d’une planification efficace et interdisciplinaire 

La base d’une planification efficace et interdisciplinaire est la bonne définition des données, des processus et des cas d’utilisation, ainsi que la spécification des exigences relatives aux données et ce, à chaque étape du processus.

L’objectif principal est le développement de processus BIM pour les différents domaines d’un projet de construction (par exemple, la planification des portes). Les processus couvrent toutes les parties impliquées dans le projet, à toutes les phases du projet : de l’idée à la conversion, en passant par la construction. Pour chaque étape du processus, les exigences relatives aux données et à la géométrie sont spécifiées. L’accent est mis sur l’avantage du service fourni dans l’étape respective. Les processus BIM définis sont enregistrés dans le manuel de fourniture d’informations (IDM) et sont donc accessibles à tous.

Exemple de définition de processus d’un manuel de fourniture d’informations (IDM).

planification

L’axe des x montre les différentes phases du projet de construction, l’axe des y les différents rôles. Dans les cellules, les informations nécessaires à cette étape sont enregistrées.

La complexité du processus de planification des accès et des portes

Lors de la définition de la planification des portes, les fournisseurs et les sous-traitants (par exemple, la gestion des installations) sont inclus dans le processus en plus des protagonistes du processus de construction (architectes, entrepreneurs généraux et planificateurs techniques du bâtiment). Une attention particulière est accordée à l’installation et à l’acceptation (progressive) de la porte dans le bâtiment. En outre, le nouveau rôle du planificateur spécialisé dans les portes a été introduit.

Le développement d’un processus avec des interfaces et des exigences d’information fermement définies améliore durablement la sécurité lors de la planification d’une porte – pour toutes les personnes impliquées et surtout pour le propriétaire du bâtiment.

« Grâce aux processus définis dans l’IDM, chaque partie impliquée dans le projet de construction sait ce qu’elle doit livrer, quand et comment. Cela signifie qu’il y a moins de malentendus entre les différentes étapes de la construction et que le projet de construction peut être réalisé de manière plus fiable et plus efficace », déclare Alexander Bradfisch, Senior Vice President Project Management, Access Solutions DACH chez dormakaba Allemagne, commentant les innovations.

De la théorie à la pratique avec les logiciels de collaboration 

Pour que l’efficacité planifiée sur papier soit mise en pratique, il faut des outils et des logiciels qui cartographient les processus et aident les planificateurs à les mettre en œuvre. 

Le secteur de la construction reste l’un des secteurs les plus inefficaces au monde. Les derniers développements en matière de planification standardisée font tout pour changer cela. Et avec les bons outils et logiciels, ce sera bientôt une réalité.

Alexander Bradfisch, Senior Vice President Project Management, Access Solutions DACH chez dormakaba Allemagne

Outlook

Dans la planification, alors qu’aujourd’hui, l’accent est mis sur les objets BIM, à l’avenir l’accent sera mis sur les données et la gestion des différentes parties prenantes du projet et de leurs exigences. Cette réorientation conduira à une meilleure qualité de la planification et permettra un processus de construction plus efficace.  La planification des solutions d’accès ne peut être améliorée que si la « modélisation des données du bâtiment » devient une « meilleure modélisation des données ».

Dr. Kai Oberste-Ufer

Dr. Kai Oberste-Ufer

Kai est un ingénieur civil spécialisé dans l'informatique et occupe le poste de directeur principal de la planification numérique chez dormakaba digital. Avec son travail, il veut répondre à la question : "Comment planifier, construire et exploiter des bâtiments à l'avenir et comment mieux soutenir ce processus par le biais du numérique ?