Catégories : Société

Ces 4 villes se dirigent vers la neutralité carbone

Tower, Architecture, Building

La population urbaine mondiale a plus que quadruplé au cours des 60 dernières années et a récemment atteint 4,4 milliards d’habitants, sans aucun signe de ralentissement. Il n’est donc pas surprenant que les villes soient responsables d’environ 75 % des émissions mondiales de carbone, principalement en raison des besoins intenses en matière de bâtiments et de transport.

D’autre part, les villes ont également été des centres de commerce, d’innovation et de décollage technologique. Ainsi, bien qu’elles contribuent fondamentalement à la crise climatique, des solutions durables et des stratégies de décarbonisation ont également commencé à émerger des villes.

Récemment, 596 villes du monde entier ont promis de prendre des mesures pour réduire leurs émissions. Selon l’organisation Disclose Insight Action, en 2020, 88 villes se sont hissées sur leur “liste A” en raison de leurs efforts pour atteindre la neutralité carbone.

Les quatre villes suivantes, situées sur quatre continents différents et confrontées chacune à un ensemble unique de défis climatiques, s’efforcent de parvenir à la neutralité carbone. Pour se faire, les villes doivent trouver un équilibre entre l’émission et l’absorption du carbone de l’atmosphère.

Londres (Pop : 8,9 millions)

Londres, la plus grande ville d’Europe occidentale, était autrefois appelée “The Big Smoke” (la grande fumée) en raison de sa pollution notoire. En 2021, la capitale britannique s’est imposée comme un leader dans les efforts de réduction des émissions de carbone. L’ambitieux maire Sadiq Khan a ramené à 2030 l’objectif de la ville de devenir neutre en carbone.

La zone à très faibles émissions (Ulez) établie dans le centre de Londres s’étend lentement,ainsi que d’autres villes comme Birmingham et Manchester suivent cette stratégie.

Cape Town (Pop : 4,7 millions)

La combinaison d’un climat sec, d’une urbanisation rapide et de faibles précipitations a entraîné une grave crise de pénurie d’eau au Cap en 2018, éveillant nombre de ses habitants à l’urgence du changement climatique.

C’est pourquoi la ville sud-africaine s’efforce d’atteindre la neutralité carbone d’ici à 2050 grâce à des initiatives en matière de transport, d’aménagement du territoire, d’énergie durable et de réglementation de la construction.

San Francisco (Pop : 4,7 millions)

Ces dernières années, San Francisco s’est imposée comme une ville nord-américaine modèle, grâce à son engagement à éliminer son empreinte carbone et à ses efforts pour fournir à ses habitants uniquement des énergies renouvelables.

Le berceau de la Journée de la Terre est déjà en avance sur son objectif de neutralité carbone d’ici 2050. En 2021, le département de l’environnement de San Francisco a révélé que la ville avait réduit ses émissions de 41 % par rapport aux niveaux de 1990, bien avant l’objectif de réduction de 40 % des émissions d’ici 2025.

Hong Kong (Pop : 7,5 millions)

Il est bien connu que les nations insulaires sont parmi les plus touchées par le changement climatique, et Hong Kong ne fait pas exception. Cette ville-nation densément peuplée a déjà dû faire face à son lot de conditions météorologiques extrêmes et de catastrophes naturelles.

Ainsi, dans sa tentative de neutralité climatique d’ici 2050, Hong Kong s’efforce de décarboniser ses transports publics et son secteur du bâtiment, et d’alimenter l’île en énergie propre.

Neutralité carbone d’ici 2050 : La mission la plus urgente au monde

António Guterres, le secrétaire général des Nations unies, a décrit la mission consistant à devenir neutre en carbone d’ici 2050 comme étant “la plus urgente” au monde.

Toutefois, si l’on suit ces exemples de réussite, il ne fait aucun doute que de plus en plus de villes dans le monde s’aligneront sur cette mission.

Sandrine Demas

Sandrine Demas

Sandrine est responsable de la communication chez dormakaba France. Forte de ses 21 ans d'expérience, elle gère et anime le blog français et est responsable du contenu, de l'édition mais aussi de son développement stratégique.