Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Flag
Logo, Leisure Activities, Person
Flag

Les portes tournantes et l’efficacité énergétique des bâtiments

Portes tournantes et efficacité énergétique

Les portes tournantes améliorent l’efficacité énergétique d’un bâtiment en maintenant la température intérieure à un niveau recherché et défini comme optimal. En réduisant les échanges d’air entre l’intérieur et l’extérieur de l’infrastructure, les économies d’énergie sont efficientes. Ces orientations permettent aux entreprises de réduire leur coût énergétique, mais aussi d’être en phase avec les enjeux RSE.

Le mode de fonctionnement d’une porte tournante

Située aux entrées des bâtiments, les portes tournantes se composent de plusieurs éléments dont un axe vertical central, autour duquel sont installés des panneaux de portes, au nombre de trois voire quatre. Ils forment des compartiments individuels à l’intérieur de la structure circulaire. La porte tournante est installée dans un espace de forme cylindrique. Des matériaux transparents sont utilisés la plupart du temps, comme le verre.

Lorsqu’une personne pousse l’un des panneaux, elle tourne autour de l’axe central. Un cycle continu de compartiments se succède. Le système fonctionne sur le principe des forces équilibrées. En fonction du modèle, la rotation peut être assistée, voire automatique. Pour plus de sécurité, des capteurs permettent de détecter la présence des usagers et d’adapter la vitesse du dispositif en fonction.

Ces systèmes d’accès sont généralement installés dans des établissements recevant du public (ERP) comme les bureaux, les centres commerciaux, les hôtels ou encore les structures administratives du Service public.

Quels sont les enjeux de l’efficacité énergétique ?

Les principaux enjeux de l’efficacité énergétique sont de nature environnementale et économique. Il est dorénavant démontré que les économies d’énergie, réalisées par les entreprises, permettent d’amoindrir l’impact des activités humaines sur la biodiversité locale, mais aussi à dimension planétaire.

L’efficacité énergétique d’un bâtiment peut être optimisée dès sa construction ou bien lors de sa rénovation. Il est décliné selon plusieurs principes : orientation des installations, isolation thermique, étanchéité, énergies renouvelables, recyclage des eaux de pluie, etc. De plus en plus d’infrastructures sont construites ou converties en bâtiments intelligents afin de réduire la consommation énergétique. Cela peut passer par la mise en place de systèmes d’accès qui se caractérisent par une isolation performante.

Améliorer l’efficacité énergétique d’un bâtiment au niveau des accès

Les portes tournantes jouent un véritable rôle dans la conquête de l’efficacité énergétique des bâtiments. Plusieurs points sont à développer pour démontrer cet impact positif. Dans un premier temps, elles sont conçues dans le but de minimiser les pertes thermiques entre l’environnement extérieur et l’intérieur de la structure. Selon les modèles, l’installation peut être parfaitement hermétique, réduisant ainsi les courants d’air, les infiltrations d’air chaud ou froid, etc. Une température confortable pour les usagers est maintenue à l’intérieur du bâtiment.

Réguler la ventilation du bâtiment

Le système permet encore de réguler la ventilation du bâtiment. Les courants d’air sont retenus à l’extérieur. La qualité de l’air à l’intérieur est maintenue à un haut niveau, à condition bien sûr que les installations internes à la structure soient bien entretenues. Autre élément important à prendre en considération : la réduction des fuites d’air. Ces portes permettent de limiter les fuites d’air lors du déplacement des usagers.

Il est possible de recourir à des verres à faible émissivité lors de l’installation des portes. Il s’agit de panneaux de verre avec une faible émissivité qui permettent d’améliorer l’isolation thermique du bâtiment. Ils réduisent les transferts de chaleur ou de froid à travers les portes.

La température du hall d’accueil du bâtiment est maintenue de façon stable. Les systèmes de chauffage et de refroidissement n’ont pas besoin de fonctionner à plein régime pour maintenir cette zone à température confortable.

Outre le fait d’agir comme un sas, la porte tambour permettent de gérer les flux de trafic des usagers. Le dispositif offre la possibilité à plusieurs personnes d’emprunter le passage de manière simultanée. Par ailleurs, il s’agit d’une installation qui réduit les bruits de l’environnement extérieur.

La quantité de pollution sonore qui atteint l’intérieur du bâtiment est ainsi réduite. Cette solution représente encore une protection contre les intempéries. Enfin, le dispositif est un moyen d’accueillir les personnes à mobilité réduite.

Les portes tambour sont un excellent moyen pour gérer le trafic des usagers et afin de limiter les dépenses énergétiques du bâtiment. Ces solutions confèrent une véritable valeur esthétique à l’infrastructure. Selon les produits, c’est un élément qui rehausse le prestige de l’immeuble. C’est une excellente solution pour les entreprises qui souhaitent s’inscrire dans une démarche RSE — responsabilité sociétale des entreprises.

Articles connexes

Le secteur de l’industrie du bâtiment fait lui aussi son entrée dans l’ère du digital. La digitalisation donne une nouvelle....