Catégories : Sécurité

Réouverture après le confinement : 4 choses que les Facility Managers doivent faire

Des maisons de retraite aux centres commerciaux, durant l’épidémie de COVID-19, la gestion des installations des bâtiments a eu une importance centrale dans la gestion de la crise sanitaire. Il ne fait aucun doute qu’il s’agit d’une période accablante et exigeante qui nécessitait de réaliser une excellente gestion de ces installations. C’est pourquoi les Facility Managers qui gèrent ces bâtiments jouent un rôle essentiel pour ralentir voire aider à stopper la propagation de ce virus. Mais que doivent-il faire pour accompagner la réouverture après le confinement ?

A partir de juillet, certaines régions du monde comme l’Europe ou la Nouvelle-Zélande sont revenues lentement à une « normalité » après un dur confinement. Alors que des millions de personnes sortent doucement de cette situation, les Facility Managers ont besoin plus que jamais de solutions d’accès sûres et innovantes ! Puisque la pandémie n’est pas encore jugulée, ils ont la responsabilité de répondre aux impératifs d’accès tout en accordant la priorité à la sécurité sanitaire.

Or, les besoins de chaque installation sont uniques et dépendent de l’espace physique, des effectifs, de la population, des ressources mais également des exigences… Toutefois, les 4 considérations opérationnelles suivantes pourront aider les Facility Managers à mieux « servir » les salariés et même la société.

Maintenir toutes les zones du bâtiment accessibles en mettant en place du « sans contact »

Quelle que soit la zone du bâtiment concernée, la plus grande priorité de gestion des accès pendant l’épidémie de COVID-19 est de respecter les normes d’hygiène et de sécurité sanitaire maximales.

À l’heure actuelle, de nombreuses industries ; de l’hôtellerie au transport en passant par les soins de santé, ont lancé des initiatives « Stay Safe » qui détaillent certaines directives en matière d’hygiène et de propreté. Les gestionnaires de bâtiments doivent donc suivre les conseils de leurs autorités commerciales et industrielles respectives.

En plus de désinfecter toutes les surfaces et d’assurer une ventilation adéquate, ils pourraient envisager de créer des zones dites « sans contact ».

Cependant, même avec un point de contact minimal, chaque installation doit disposer d’éléments de désinfection des mains adéquats et chacun doit porter un masque si la situation le demande. C’est pourquoi, ils peuvent par exemple installer à l’entrée de leurs bâtiments des bornes de sécurité sanitaire qui vérifie le port du masque, contrôle la température et distribue du gel hydroalcoolique !

Gérer au mieux le flux de personnes

Personnel, Bâtiment, Facility Managers

Les Facility Managers peuvent réfléchir à des zones de passage à contact minimal, voire « sans contact », en planifiant et en concevant avec soin l’interaction des personnes avec l’installation. Pour ce faire, ils doivent prendre en considération les fonctions de leurs installations, ainsi que les services proposés.

Par exemple, une fois que les clients ou tout autre public arrivent dans l’établissement, leur entrée pourrait être facilitée par des technologies telles que les portes mains libres. Ainsi, ils pourraient se déplacer dans les bâtiments à l’aide d’ascenseurs intelligents activés par la reconnaissance faciale.

Les Facility Managers doivent également comprendre les limites physiques de chaque bâtiment et identifier une capacité maximale pour chaque zone. De cette façon, ils peuvent concevoir une gestion du flux de personnes en respectant strictement les règles de distanciation sociale.

Dans ce but, ils peuvent utiliser des obstacles physiques, ainsi que des solutions d’accès digitales qui comptent les personnes et limitent l’entrée.

Optimiser la gestion du personnel

La gestion du personnel est essentielle pendant cette pandémie COVID-19. Si la nature de l’installation le permet, les Ressources Humaines et les Managers doivent diminuer la concentration du personnel dans le bâtiment et augmenter l’espace entre eux, ce qui favorise la distanciation sociale.

Ils doivent préparer et planifier le présentiel et le télétravail des employés. Même si des millions de personnes à travers le monde commencent à retourner au bureau, de nombreuses régions du monde sont encore confrontées à une « augmentation du nombre de contaminations ». Par conséquent, un plan d’urgence complet comprenant tous les contacts et informations pertinentes doit être accessible à tout le personnel.

S’engager à long terme en faveur de la santé et de l’hygiène

Bureau, Design, Facility Managers

Comme beaucoup d’autres problèmes de santé publique, l’épidémie de COVID-19 sera maîtrisée. Cependant, une fois que la COVID-19 ne sera plus une préoccupation importante, il y aura encore d’autres risques et dangers potentiels pour la santé.

Ainsi, chaque établissement doit avoir une vision à long terme en s’engageant sur l’excellence en matière de santé et d’hygiène – et utiliser tout temps d’arrêt potentiel pour investir dans ces ressources. Des mises à niveau et des inspections régulières des installations, l’optimisation des ressources humaines, ainsi que l’utilisation des technologies innovantes, permettront de maintenir cet engagement dans une dynamique durable !

La recherche médicale et les nouvelles réglementations concernant la pandémie continuent de se développer rapidement. Les Facility Managers doivent donc se tenir informés des exigences et des directives locales et nationales en matière de gestion des installations.

Sandrine Demas

Sandrine est la responsable communication de dormakaba France. Elle gère le blog Français et est responsable du plan de contenu, de l'édition mais également du développement stratégique de celui-ci.